Le DAAD a lancé en 2017 la campagne « Notre Europe – nos idées pour l’avenir » - et sans hésiter, le DAAD France a répondu présent et mis en place plusieurs actions pro-européennes tout au long de l’année. Petite rétrospective sur ces activités…

En Allemagne, le DAAD a lancé en automne 2017 entre autres la campagne de social média #Europabewegen et a ainsi promu un échange européen dynamique. Retrouvez ici l’interview « Wir wollen für Europa begeistern » avec Michael Harms, directeur du département de communication au sein du DAAD Bonn.

En France, le bureau parisien du DAAD a également décidé de mettre en place des projets et actions pro-européens innovants et a organisé la tournée « Silent Neighbours goes Europe » en septembre ainsi que la série de manifestations «Universalité de la recherche, pluralité des regards. Des chercheurs européens témoignent» entre juin et décembre.

Nous revenons très volontiers sur ces deux manifestations phares de l’année 2017.

1. « Silent Neighbours goes Europe »

Depuis presque une décennie, Nica Junker, photographe et ancienne boursière du DAAD, voyage à travers le monde avec son photomaton pour capter des moments et des petites histoires des personnes sur place avec pour but de montrer comment elles sont liées à travers leur vie quotidienne.

En septembre dernier, plus de 300 personnes ont participé à la tournée « Silent Neighbours goes Europe ». Non seulement, elles se sont laissées prendre en photo dans les photomatons à Nantes, Lyon et Paris, mais elles ont également partagé les petites histoires de leur quotidien, participé aux divers ateliers et répondu entre autres à la question « Qu’est-ce que l’Europe pour toi ? ».

Grâce aux nombreuses réponses et aux discussions sur place, nous avons pu constater que le projet européen reste, du moins pour les nombreux participants du photomaton, un projet à soutenir.

Retrouvez ici une petite sélection de leurs réponses :

Toutes les cartes postales de la tournée sont disponibles sur le site du projet : www.silentneighbours.com

Nous tenons à remercier ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réussite de cette tournée.
Nos remerciements s’adressent particulièrement à l’artiste Nica Junker, nos partenaires (le CCFA Nantes, le Théâtre universitaire de Nantes, l’Espace Cosmopolis de Nantes, le Goethe-Institut Lyon, la Maison pour tous-Salle des Rancy Lyon, l’Université Paris-Sorbonne) et aux lectrices et lecteurs du DAAD qui ont rendu la réalisation de ce projet possible.

Grâce à cette tournée, nous avons touché un public jeune, estudiantin et international.

La coopération de recherche étant un des domaines privilégiés et cruciaux du projet européen, le DAAD France a en outre décidé de mettre en place la série de manifestations « Universalité de la recherche, pluralité des regards. Des chercheurs européens témoignent».

2. Série de manifestations «Universalité de la recherche, pluralité des regards. Des chercheurs européens témoignent»

Quatre manifestations entre juin et décembre ont permis de réunir à Paris et à Aix-en-Provence plus de 120 étudiants et enseignants-chercheurs européens de renom et de discuter de la plus-value de la coopération internationale en matière de recherche. Des sujets et questions très variés ont été abordés, comme p.ex. :

  • comment la coopération de recherche européenne permet de faire avancer la nouvelle technologie de pointe de l’ordinateur quantique ? (plus d’informations ici et ici)
  • existe-t-il une recherche européenne ? (programme ici)
  • quels sont les défis de la mobilité selon l'expérience européenne des historiennes et historiens ? (programme ici)
  • quels opportunités et défis implique le BREXIT pour la recherche en Europe ? (programme ici)


Nous tenons à remercier Stefan Kubsky, Damien Ehrhardt, Nicole Colin ainsi que Jürgen Finger qui ont pris le temps d’organiser ces rencontres et de réunir des collègues européens.

En ces temps où l’Union européenne est plongée dans une situation critique et l’idée européenne menacée de dislocation, ces deux projets ont offert aux participants l’occasion de repenser, discuter, échanger et dialoguer sur le bien-fondé d’une Europe soudée.