Chères lectrices, chers lecteurs,

« Des bourses pour les meilleurs » : c’est en suivant ce principe que le DAAD soutient la mobilité d’étudiants, de jeunes chercheurs et d’enseignants-chercheurs. En ce sens, l’année 2018 est une très bonne année. Pour la France, le DAAD a pu ainsi multiplier par trois le nombre des bourses d’études en comparaison avec l’année dernière et doubler le nombre des très demandées bourses de recherche pour les doctorants. La proportion des séjours de recherche pour les enseignants-chercheurs a pu elle-aussi augmenter significativement.

Cette newsletter met en avant les différents programmes qui renforcent les coopérations et les mobilités franco-allemandes. C’est ainsi que le DAAD et le CNRS soutiennent derrière le projet « Make Our Planet Great Again » la mise en place de groupes de recherche dans le domaine du changement climatique et des énergies renouvelables. Ce programme est une réponse à l’abandon du traité sur le climat par le gouvernement de Donald Trump et promet de devenir un très grand succès.

De plus, nous vous présentons l’artiste Marion Siefert, ancienne boursière du DAAD, qui fête ses premiers succès sur les scènes des théâtres français.

Bonne lecture,
Christian Thimme