Anja Karliczek, ministre allemande de l’ESR, a annoncé le 30 avril dernier que le programme de prêts sans intérêts KfW, qui s’adresse depuis 2006 aux citoyens allemands, aux citoyens européens résidant en Allemagne depuis au moins trois ans, et aux étrangers non-européens ayant fait leur scolarité en Allemagne, est rendu accessible à tous les étudiants étrangers, quelle que soit leur durée de résidence en Allemagne, jusqu’au 31 mars 2021. Ce crédit de 100 à 650 € par mois, à un taux d’intérêt de 0 %, peut s’étaler jusqu’à 14 semestres et être remboursé sur une très longue durée.

Face à l’aggravation des conditions de vie de certains étudiants étrangers en Allemagne, qui ont dû renoncer à leurs petits jobs pour cause de crise sanitaire, le gouvernement fédéral allemand a décidé, le 30 avril dernier, d’élargir le programme de prêts sans intérêts de la KfW (Kreditanstalt für Wiederaufbau), une institution financière chargée à mettre en œuvre des missions d’intérêt public, en vigueur depuis 2006 dans le pays.

Initialement réservé à certaines catégories d’étudiants (inscrits dans un établissement public ou reconnu par l’État en Allemagne, âgés de 18 à 44 ans, de citoyenneté allemande ou européenne résidant en Allemagne depuis au moins trois ans, ou étrangers non européens ayant fait leurs études en Allemagne, sans conditions de revenus), ce dispositif, qui n’exige pas de garanties particulières et peut être remboursé sur une très longue durée, permet d’obtenir un financement sous forme de crédit allant de 100 et 650 € par mois, pour une durée allant jusqu’à 14 semestres (ou six semestres pour un doctorat).

Jusqu’à un milliard d’euros de prêts

Dorénavant, ce programme de prêts sans intérêts est rendu accessible pour tous les étudiants étrangers, quelle que soit la durée de leur résidence en Allemagne, de début mai 2020 au 31 mars 2021, indique le ministère allemand de l’Enseignement et de la Recherche, ainsi que les services de la DAAD à Paris. Les étudiants ayant déjà contracté des prêts comme les nouvelles demandes seront acceptées, précise le site du ministère. "Le prêt peut être obtenu grâce à une application en ligne simplifiée. C’est une solution juste, rapide et efficace pour les étudiants affectés par la pandémie", juge la ministre, qui estime que cet élargissement du programme de la KfW pourrait permettre de prêter aux étudiants jusqu’à un milliard d’euros.


Par Sarah Piovezan, dépêche AEF publiée le 27/05/2020. Publication sur le site Internet du DAAD France avec l'aimable autorisation d'AEF.