L’Université de Bayreuth a été fondée en 1975. Elle est l’une des plus jeunes et plus performantes universités d’Allemagne. Occupant la place 51 parmi les 414 meilleures universités de moins de 50 ans dans le classement établi par Times Higher Education, elle est également très bien positionnée parmi les meilleurs 10% des 5.500 universités au niveau mondial selon le classement QS World University.

Une de ses principales caractéristiques est son interdisciplinarité que l’on retrouve en formation et en recherche. Elle propose 160 formations réparties sur 7 facultés (sciences naturelles et de l’ingénieur, droit, économie, langues, littérature et civilisation).

L’Université de Bayreuth a été fondée en 1975. Elle est l’une des plus jeunes et plus performantes universités d’Allemagne. Occupant la place 51 parmi les 414 meilleures universités de moins de 50 ans dans le classement établi par Times Higher Education, elle est également très bien positionnée parmi les meilleurs 10% des 5.500 universités au niveau mondial selon le classement QS World University.

Une de ses principales caractéristiques est son interdisciplinarité que l’on retrouve en formation et en recherche. Elle propose 160 formations réparties sur 7 facultés (sciences naturelles et de l’ingénieur, droit, économie, langues, littérature et civilisation).

Au-delà de sa recherche interdisciplinaire et de l’excellence de sa formation, l’université a une vision claire de sa responsabilité sociale et de l’entrepreneuriat. Une bonne réputation, un cadre de vie agréable, un réseau international, une recherche de pointe, un état d’esprit entrepreneurial : tout ceci fait de l’Université de Bayreuth l’endroit idéal pour toutes celles et ceux qui ne souhaitent pas étudier dans une grosse université et apprécient le contact direct avec les professeurs.

Au semestre d’hiver 2020/21, elle comptait 13.350 étudiants. Elle emploie 257 professeur(e)s, près de 1.395 personnels académiques et 1.020 personnels administratifs, sur les campus de Bayreuth et de Kulmbach (décembre 2020).

L’Université de Bayreuth compte 12 grands axes de recherche interdisciplinaire : études africaines, environnement et écologie, matériaux, polymères et colloïdes, énergie et batterie, alimentation, santé et nutrition, haute pression et haute température, biologie moléculaire, dynamique non linéaire, innovation et protection du consommateur, gouvernance et responsabilité, processus interculturels. Grâce à ces axes, elle a su développer au cours des dernières décennies une excellente réputation pour la qualité de sa recherche et de sa formation. C’est dans ces grands axes que se retrouvent celles et ceux qui portent l’innovation scientifique de l’université : ils coopèrent sur des projets stratégiques qui transcendent les disciplines dont ils sont issus.

L’Université de Bayreuth est très active au niveau international

L’Université de Bayreuth est connue pour ses programmes bi- et multilatéraux ainsi que ses programmes de double diplôme. Ses offres de formation en langue étrangère et les écoles d’été qu’elle organise sont aussi très demandées. Elle compte également de nombreux projets de recherche dans le cadre de collaborations internationales et développe des programmes de cotutelle de thèse.

Par son grand réseau international, elle continue à établir de nouvelles normes grâce à ses réponses innovantes aux développements et processus sociaux. Sur ce campus unique, la réflexion interdisciplinaire va bien au-delà des formes habituelles de collaboration entre facultés. Les nombreux programmes de diplômes interdisciplinaires en sont la preuve.

Depuis plus de 30 ans, la recherche sur l’Afrique avec des partenaires africains est un des points forts de Bayreuth. L’Institut des Etudes Africaines (IAS), la Graduate School des études africaines (BIGSAS), l’académie des études africaines avancées (BA) sont ouverts à tous les chercheurs du monde travaillant sur l’Afrique. L’Université de Bayreuth compte 30 universités africaines partenaires réparties sur 25 pays. L’IAS développe de nombreux projets avec le soutien du DAAD. BIGSAS fait l’objet d’un financement d’excellence au niveau fédéral et des Länder. La BA est soutenue par le Ministère allemand pour la formation et la recherche.

L’Université de Bayreuth est très active au niveau international grâce à sa longue expérience de projets internationaux, qu’elle continue de développer. Les grands axes de recherche et leur interdisciplinarité jouent un rôle important dans cette stratégie d’internationalisation.

Le service des relations internationales est au cœur de ce réseau international. Les concepts y sont développés et coordonnés, tout comme les partenariats internationaux qui y sont lancés. Ses équipes conseillent activement et accompagnent les étudiants et les chercheurs qui souhaitent partir à l’étranger ou qui viennent à Bayreuth pour leurs études et leur recherche. Un soin particulier est apporté à la mise en réseau des chercheurs et leurs familles dans le cadre de l’espace européen de la recherche.

L’Université de Bayreuth dispose également de 3 bureaux de liaison à Shanghai, Melbourne et Bordeaux. Ils ont pour mission de faciliter et encourager la mobilité et les échanges entre étudiants, professeurs et chercheurs entre Bayreuth et ses partenaires.

Découvrir l’offre de formation internationale (tout en bas de la page, vous trouverez la liste des cursus en langue étrangère).

L’Université de Bayreuth a de nombreux contacts avec des établissements à Bordeaux

L’Université de Bayreuth a développé de nombreux partenariats avec des universités françaises, dans le cadre des accords Erasmus et dans de nombreuses disciplines. Pour savoir si votre université à un accord de partenariat dans votre discipline, adressez-vous aux relations internationales de votre université.

Mais elle a aussi positionné le site de Bordeaux (Université de Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne, Sciences Po, INP, Bordeaux Sciences Agro) comme partenaire stratégique. C’est donc dans le Sud-Ouest de la France qu’elle a choisi de renforcer et intensifier ses partenariats, tant au niveau de la formation que de la recherche. C’est également la raison pour laquelle elle a ouvert un bureau de liaison à Bordeaux.

Parmi les doubles diplômes en cours à Bordeaux :

Sont en cours de développement d’autres doubles diplômes en économie et en sciences des polymères, ainsi qu’un accord cadre de cotutelle.

Découvrez ici 5 des 12 axes de recherche à Bayreuth.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter le bureau de liaison à Bordeaux :
Bérénice Kimpe, Gateway Office Manager
bordeaux@uni-bayreuth.de
www.gatewayoffice-bordeaux.com