Les étudiants allemands partent à l'étranger dans le cadre du programme Erasmus chaque fois que cela est possible, malgré la pandémie du COVID. Depuis le début de l'année, environ 9 000 étudiants ont commencé un séjour à l'étranger, soit quelque 75% du niveau d'avant la pandémie.

"Les premiers chiffres de cette année soulignent l'importance du programme Erasmus pour les étudiants, pour l'internationalisation des universités allemandes et aussi pour le DAAD. L'intérêt pour les études à l'étranger en Europe reste élevé. Nos universités membres et les étudiants se sont adaptés rapidement et de manière responsable à la situation extrêmement difficile de la pandémie", a déclaré le président du DAAD, le professeur Joybrato Mukherjee.

"Les jeunes étudient actuellement à l'étranger avec Erasmus+, que ce soit virtuellement ou sur place. Nous sommes heureux de ce grand intérêt et de ces bons chiffres. Nous prévoyons que la demande restera élevée, voire plus élevée encore, au semestre d'hiver. En même temps, il est clair pour nous que la santé et la sécurité ont une priorité absolue dans Erasmus+. C'est pourquoi nous continuerons à déconseiller les voyages dans les zones à haut risque", a déclaré Stephan Geifes, directeur de l'Agence nationale de coopération pour l'enseignement supérieur de l'UE au DAAD (NA DAAD).

Bons chiffres pour le semestre d'été international

Au cours du semestre d'été international (début : janvier 2021), 8.765 étudiants ont commencé un séjour à l'étranger, selon les chiffres préliminaires de la NA DAAD. À la date du rapport, fin avril, environ 75 % des séjours Erasmus à l'étranger ont ainsi été réalisés par rapport à 2019, malgré la pandémie. Lors du semestre d'été international 2019, avant l'apparition de la pandémie, environ 12 000 étudiants étaient à l'étranger avec Erasmus+ à la fin du mois d'avril.

Semestre virtuel à l'étranger

L'utilisation de formats d'apprentissage numériques revêt une importance croissante dans la mise en œuvre des études à l'étranger Erasmus+ : lors du semestre d'été international de 2021, environ 800 étudiants ont profité des possibilités numériques offertes par le programme. Les étudiants peuvent soit commencer leur séjour à l'étranger virtuellement depuis leur domicile et se rendre ensuite, dans la mesure du possible, dans le pays d'accueil - ce que l'on appelle la "mobilité mixte" ou „blended mobility“. Il est également possible d'étudier à domicile de manière totalement virtuelle. Les règlements de l'université d'accueil et les règlements relatifs à la pandémie du pays d'accueil respectif sont déterminants pour le type de séjour, indique la NA DAAD.

Erasmus +

La promotion de la coopération européenne dans tous les domaines de l'éducation est une mission importante de l'Union européenne. Le programme européen Erasmus+ pour l'éducation, la jeunesse et le sport, qui connaît un grand succès, a un rôle clé à jouer sur la voie vers un espace européen commun de l'éducation. Entre 2021 et 2027, un budget total d'environ 28 milliards d'euros est disponible à cette fin. 33 pays participant au programme et d'autres pays partenaires y prennent part.

Si vous avez des questions, veuillez contacter:

Dr. Stephan Geifes
Direktor der Nationalen Agentur für EU-Hochschulzusammenarbeit
DAAD – Deutscher Akademischer Austauschdienst
+49 228 882-349
geifes@daad.de


Source : DAAD – Deutscher Akademischer Austauschdienst e.V., Pressestelle, Kennedyallee 50, 53175 Bonn; +49 228 882-454, presse@daad.de.