Une session MOPGA réussie avec plus de 20 projets

Dans le cadre de l'assemblée générale de l'Union européenne des géosciences (vEGU21) de cette année, qui s'est tenue du 19 au 30 avril, plus de 20 projets du programme de bourses franco-allemand "Make Our Planet Great Again (MOPGA)" ont été représentés, notamment lors d'une grande session interdisciplinaire le 30 avril. Le DAAD soutient 13 chercheurs internationaux, par des subventions provenant des fonds du BMBF (ministère fédéral de l'éducation et de la recherche), en étroite collaboration avec l'initiative française.

L'Assemblée générale de l'EGU est l'une des plus importantes conférences scientifiques internationales dans le domaine des géosciences. Il offre un forum dans lequel les scientifiques et, en particulier, les jeunes chercheurs peuvent présenter leurs travaux et échanger des idées avec des experts. Cette année, l'EGU s'est tenue sous la devise "S’engager - Découvrir - Inspirer". La conférence virtuelle a attiré plus de 18 000 participants de 136 pays.

La session MOPGA a abordé des sujets issus des trois groupes de recherche : climat, énergie et recherche sur le système terrestre. Elle a été initiée et organisée par Sara Todorovic, doctorante du projet du Dr Henry C. Wu au ZMT Bremen, en collaboration avec les boursiers MOPGA-GRI (German Research Initiative) Prof. Helmuth Thomas et Dr Gayane Asatryan ainsi que le Dr Emilie Capron du programme MOPGA français. Ces projets avaient déjà accueilli avec succès une session conjointe à l'EGU 2020.

La nouveauté de cette année a été l'inclusion réussie d'un grand nombre de projets du programme français MOPGA. C'est principalement grâce à Sara Todorovic, qui a obtenu le soutien de la communauté MOPGA. Elle a réussi à obtenir la participation de 20 projets français à la session de la MOPGA. Son engagement a débouché sur un important effort de collaboration couronné de succès, intitulé : "Utiliser la science du système terrestre pour comprendre le changement climatique et ses impacts" : Résultats de l'initiative de recherche franco-allemande "Make Our Planet Great Again" et au-delà". A partir des nombreux projets, les thèmes de recherche et les premiers résultats des travaux ont pu être présentés et discutés.

Les membres de l'équipe MOPGA-GRI du DAAD ont pu participer à la session de temps en temps et ont été impressionnés par la façon dont les orateurs ont réussi à présenter leurs sujets de recherche complexes et leurs résultats en seulement deux minutes. Les salles de discussion ont permis de discuter et d'échanger après les nombreuses présentations.

Les sujets et les orateurs de la session MOPGA, variée et réussie, lors du vEGU21 peuvent être consultés sur son site web officiel.

Des informations sur les projets allemands MOPGA-GRI sont disponibles sur le site DAAD MOPGA-GRI. Un aperçu de l'ensemble du programme franco-allemand MOPGA est disponible sur la page MOPGA du CNRS.

 

Texte : Rana Gharaibeh, DAAD, département P13 - Recherche et internationalisation, Réseaux universitaires