Inhalt

"Le nombre d'étudiants allemands à l'étranger n'a guère diminué malgré la pandémie de la COVID"

Une fois par an, l’Office fédéral des statistiques (Destatis) publie le rapport “Étudiants allemands à l’étranger”. Les données qu’il contient sont – comme d’autres données de Destatis – une base importante pour Wissenschaft weltoffen. Mais comment ces données sont-elles obtenues ? De quoi faut-il tenir compte lors de leur interprétation ? Et quelles conclusions peut-on tirer de l’édition de cette année du rapport ? Question posée aux deux collaborateurs compétents de Destatis, Hans-Werner Freitag et Lorenz Ade.

Avant d’en venir aux résultats de fond : Pourriez-vous expliquer brièvement comment les données concernant les “étudiants allemands à l’étranger” sont collectées et quelles en sont les conséquences pour l’interprétation des données ?

Hans-Werner Freitag : Nos statistiques sont principalement basées sur une enquête annuelle de l’Office fédéral de la statistique auprès des institutions chargées des statistiques de l’éducation dans certains pays de destination des étudiants allemands. Les statistiques sont complétées par des données de l’UNESCO Institute for Statistics, d’Eurostat et de l’OCDE. Cette compilation de données provenant de plusieurs sources nous permet de présenter la situation des étudiants de manière très complète. Cependant, les différentes sources impliquent également que les résultats sont soumis à certaines restrictions méthodologiques. La définition des “étudiants allemands”, en particulier, diffère d’un pays à l’autre et d’une série à l’autre. Bien que le concept d’étudiants mobiles allemands soit largement utilisé, ce qui, selon la définition internationale, signifie les étudiants ayant obtenu leur diplôme d’accès à l’enseignement supérieur en Allemagne, ce concept a été introduit à des moments différents dans les pays de référence, ce qui limite la comparabilité entre les années de référence. De plus, certains pays incluent les chiffres relatifs aux étudiants Erasmus, alors que d’autres ne les prennent pas en compte.

Malgré ces réserves, les statistiques fournissent des indications importantes sur la propension des étudiants allemands à étudier à l’étranger. Ainsi, nous ne fournissons pas seulement des chiffres sur le nombre total d’étudiants allemands dans un pays, mais nous les traitons également en fonction du diplôme visé et obtenu ainsi que de la discipline des études. Nous pouvons ainsi fournir aux politiques, aux scientifiques et au public intéressé des données utiles et pertinentes sur les études à l’étranger des Allemands.

Venons-en maintenant aux résultats de contenu de la dernière enquête : où y a-t-il eu ici les plus grands changements par rapport à l’année précédente, qui ne sont pas seulement la conséquence de ruptures statistiques ?

Lorenz Ade : La principale conclusion est certainement que le nombre d’étudiants allemands à l’étranger n’a pratiquement pas diminué malgré la pandémie de Corona. Pour 2020, nous n’enregistrons qu’une baisse de 3,3 % au niveau mondial, ce qui correspond à environ 4 500 étudiants. Certes, nos chiffres ne permettent pas de savoir si les étudiants étaient réellement sur place ou s’ils ont poursuivi leurs études de manière temporaire ou continue à l’aide de l’apprentissage à distance. Ils prouvent cependant que les échanges universitaires internationaux se sont poursuivis presque sans interruption. Dans les différents pays, les évolutions divergent toutefois de l’évolution globale. Le nombre d’étudiants allemands a fortement diminué en Chine, avec une baisse d’environ 4 700 étudiants, soit 58 %, et aux États-Unis, avec une baisse d’environ 3 900 étudiants, soit 42 %. Nous supposons ici que des restrictions d’entrée strictes ont conduit les étudiants allemands à préférer interrompre leurs études ou à les poursuivre ailleurs. En revanche, les étudiants allemands ont surtout augmenté en Autriche, avec une hausse d’environ 3 600 étudiants, soit 12 %, et aux Pays-Bas, avec une hausse d’environ 2 100 étudiants, soit 9 %. Ces destinations sont probablement devenues encore plus populaires en raison de leur proximité géographique et de leur offre étendue.

Selon vous, quelles sont les principales différences entre les étudiants allemands à l’étranger et dans leur pays et comment les expliquer ?

Lorenz Ade : L’étudiant ou l’étudiante allemand(e) typique à l’étranger n’existe pas vraiment. Chaque pays d’accueil et surtout chaque système universitaire a ses spécificités et est donc plus ou moins attractif pour l’étudiant. L’exemple classique est ici le nombre élevé d’étudiants allemands en médecine en Europe centrale et de l’Est, car ils y ont probablement obtenu plus facilement une place car il n’y a pas de restrictions d’admission comme en Allemagne. La France est en revanche très appréciée pour les sciences humaines et sociales. Il existe également des différences en ce qui concerne le diplôme visé. Ainsi, les Pays-Bas, la Turquie et la Grèce sont très populaires auprès des étudiants en licence. En revanche, l’Australie et la Nouvelle-Zélande affichent des taux élevés d’étudiants en doctorat, probablement parce que l’encadrement y est très bon. Et à part les étudiants en sciences humaines – principalement en théologie – ou en arts, on cherche en vain des étudiants dans la Cité du Vatican. Les études se déroulent donc de manière très individuelle dans chaque pays. Les différences avec les étudiants allemands sont donc dues aux différents systèmes éducatifs et aux offres proposées aux étudiants.

 

 

Portraits

Hans-Werner Freitag est expert à l’Office fédéral de la statistique à Wiesbaden, où il est notamment responsable des rapports internationaux non monétaires sur l’éducation, des questions d’éducation dans les enquêtes auprès des ménages (en particulier le microrecensement) et des indicateurs de durabilité sur l’éducation au niveau national et international. En outre, il participe au développement, à l’évaluation et à la validation des indicateurs de l’éducation au niveau interne. Il représente les statistiques officielles au sein d’un groupe de travail de l’OCDE sur les résultats économiques et sociaux de l’éducation liés au marché du travail. Après des études internes à l’administration à la Haute école fédérale (actuelle), son parcours l’a presque directement conduit aux statistiques de l’éducation.

Lorenz Ade est collaborateur scientifique à l’Office fédéral de la statistique à Wiesbaden, où il est notamment responsable de la coordination et du développement de la publication “Deutsche Studierende im Ausland” (étudiants allemands à l’étranger), qui est réalisée pour le compte du BMBF. Avant de commencer à travailler à l’Office fédéral de la statistique, il a étudié les sciences politiques et administratives à l’Université de Constance. Entre-temps, il a effectué un séjour d’études ERASMUS à Malte et un double diplôme avec l’université d’Utrecht, soutenu par le DAAD.

Informations complémentaires

Auteur : Jan Kercher, DAAD

Jan Kercher travaille au DAAD depuis 2013 et est chef de projet pour la publication annuelle Wissenschaft weltoffen. Il est également responsable au sein du DAAD de plusieurs autres projets portant sur le dialogue entre la recherche universitaire et la pratique universitaire, ainsi que de la réalisation de projets d’études et de collecte de données sur la mobilité académique et l’internationalisation des établissements d’enseignement supérieur.

Les offres des établissements d’enseignement supérieur

International Master program “Biofabrication” (M.Sc.)

Want to be a game changer in biomedical engineering? The study program Biofabrication is your master plan for a demanding interdisciplinary engineering career.

Plus

Engineer Your Future for Success!

Fully English-Taught B.Sc. in Mechanical Engineering (International) in Germany’s Engineering Hub Karlsruhe.

Plus

Kick-start your future career in Financial Management at Coburg Univer...

If you are interested in management and finance our premium MBA program Financial Management could be just right for you! The program features an optional Dual Degree from UniSC Australia and a Bloomb...

Plus

Truly international – Study at ESB Business School!

Do you want to study in the heart of Germany, Europe’s strongest and most dynamic economy? Come to ESB Business School at Reutlingen University!

Plus

A degree that makes a difference – study at RPTU in Landau!

Embark on a journey to unravel environmental challenges with our international degrees in Environmental Sciences and Environmental Pollution Management.

Plus

RheinMain University of Applied Sciences-From Here to Career

Explore practice-oriented programs at Hochschule RheinMain. Shape your future and launch your career in Germany’s economic hub.

Plus

English-Taught B.Eng. Industrial Engineering with Work-Integrated Opti...

Are you fascinated by “technology made in Germany“? Would you like to study and put your newly acquired knowledge to practice by working in a company?

Plus

„Advanced Quantum Physics“ International Master’s program at RPTU in K...

Discover modern science on atomic & sub-atomic scales at one of the leading German research departments and learn from award-winning teachers. https://physik.rptu.de/quantum-master

Plus

Apply to the TUM Global Postdoc Fellowship at Technical University of ...

The TUM Global Postdoc Fellowship is a funding opportunity for external postdoctoral scientists who are currently residing abroad and would like to start their research at TUM. For 24 months, we will ...

Plus

English-taught Master Programmes in Green and Information Technologies

Study innovative, future- and practice-oriented engineering Master’s programmes in central Germany!

Plus

Apply now for the Master’s program in European and International Law (...

Boost your career now and study European & International Law together with students from more than 30 countries.

Plus

Food System Sciences (M.Sc.)

Your master’s degree for a better world! Be a part of our international master’s programme at the Faculty of Life Sciences: Food, Nutrition and Health and apply now!

Plus

Find Your Master’s Program at TUM Campus Heilbronn

Students at TUM Campus Heilbronn receive a high-quality education at the renowned TUM University of Excellence and extensive support services for their studies.

Plus

Study in Berlin - MBA & International Master’s Programmes

Our internationally recognized MBA & Master’s programmes will provide you with the knowledge and tools to conduct business in the global market.

Plus
1/14

Contact

  • Bureau du DAAD à Paris

    28, rue Serpente 75006 Paris
    Courriel : info-parisdaad.de

    Téléphone : Merci de composer les no. directs des membres de notre équipe (voir l’équipe).

Capture d'écran de la carte avec le repère géographique du site du DAAD