Tu as fait de l’allemand pendant trois, cinq ou même huit ans pendant ta scolarité et maintenant tu te demandes quelles études choisir après le bac ?

Faire une fac de langues, de lettres, de philosophie ou de sciences sociales, ou plutôt des études de droit, de gestion ou de sciences, passer un DUT, intégrer une école de commerce ou une classe préparatoire pour tenter les concours ?

Poursuivre l’apprentissage de l’allemand est vraiment une chance ! Quel que soit ton choix, il existe de nombreux cursus qui te permettent de continuer à pratiquer l’allemand.

  • Les filières d’allemand et de langues étrangères appliquées (LEA).
  • Un grand nombre de disciplines intègrent aujourd’hui des modules d’allemand, voire des échanges avec des pays germanophones.
  • On enseigne l’allemand dans les classes préparatoires pour passer l’épreuve de langue vivante aux concours.

« ALL »ES implique de grandes institutions et associations en matière de culture et d’enseignement (Université franco-allemande – DFH-UFA, Office franco-allemand pour la jeunesse – OFAJ, Office allemand d’échanges universitaires – DAAD) ainsi que des associations mettant en valeur l’allemand (Association des germanistes de l’enseignement supérieur – AGES, Association de Développement de l’Enseignement de l’Allemand en France – ADEAF, Union des Professeurs de Langues des Grandes Écoles – UPLEGESS).

Tous participent à ce projet en mettant à son service leurs capacités logistiques et leur personnel. L’initiative est réalisée en accord avec les inspections académiques, avec lesquelles le Goethe Institut collabore déjà depuis longtemps.

L’initiative « ALL »ES s’est fixé les objectifs suivants :

Présenter à de futurs étudiants les possibilités d’intégrer l’allemand dans leurs études et de faire de la langue allemande un atout pour leur carrière professionnelle;

Augmenter à court et moyen terme le nombre d’étudiants germanistes dans les universités françaises, et ainsi contribuer à la prochaine génération des enseignants d’allemand qualifiés ;

  • renforcer l’intérêt pour les cursus universitaires d’allemand ou en lien avec l’Allemagne et pour les doubles diplômes franco-allemands (écoles supérieures incluses) ;
  • promouvoir l’échange intellectuel entre les deux pays ;
  • attirer l’attention des futures élites sur l’Allemagne.

Pour en savoir plus : http://www.allemand-postbac.net