Le programme Erasmus + qui a été lancé le 1er janvier 2014, permettra à plus de 4 millions de citoyens de vivre une expérience de mobilité intra ou extra européenne entre 2014 et 2020.

Résolument inscrit dans la Stratégie Europe 2020 en matière de croissance, d’emploi et d’innovation, Eramus + permet à chacun de renforcer ses compétences, de favoriser son développement personnel et d’améliorer son aptitude à l’emploi : un défi majeur dans un contexte de crise économique. Erasmus + associe tous les types d’organisations impliquées dans les domaines de l’éducation (enseignement scolaire et éducation des adultes), de l’enseignement supérieur, de la formation professionnelle (initiale et continue) et de la jeunesse. Il est également ouvert sur le reste du monde, avec la possibilité d’associer des partenaires issus de pays partenaires aux projets de mobilités et de partenariats stratégiques. Le programme propose par ailleurs une approche intégrée et simplifiée construite autour de trois actions clés :

Action Clé 1 : la mobilité des individus à des fins d’apprentissage

Les mobilités d’études, de stage, de formation ou encore d’enseignement au sein de l’Europe sont renforcées, à tous les âges de la vie et à tous les niveaux de formation. Son objectif est de favoriser l’acquisition et l’utilisation de compétences-clefs, la compréhension interculturelle,  d’encourager les synergies avec le monde économique et de promouvoir la cohésion entre tous les champs de l’éducation. Sont concernés : les étudiants, les apprentis et stagiaires de la formation professionnelle, les enseignants, les formateurs et les personnels des organismes impliqués dans l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport.

Pour l’enseignement supérieur et le secteur jeunesse, certaines mobilités peuvent s’effectuer depuis et vers les pays partenaires (pays hors Europe).

Action Clé 2 : la coopération pour l’innovation et les bonnes pratiques

Plusieurs types de partenariats sont proposés :

• Les partenariats stratégiques soutiennent la mise en place, le développement ou le transfert de pratiques innovantes et s’appuient sur des coopérations entre les acteurs de l’éducation , de la formation et de la jeunesse et ceux issus de la société civile ou des secteurs socio-économiques ;

• Les alliances de la connaissance sont des partenariats de grande envergure entre des établissements d’enseignement supérieur et des entreprises. Ce rapprochement avec le monde de l’entreprise doit permettre de moderniser les établissements en générant encore plus d’innovation, de créativité et en adaptant les qualifications aux évolutions de l’emploi ;

• Les projets de renforcement des capacités sont menés avec des pays hors Europe (pays du voisinage européen, la Russie, les pays d’Amérique latine, d’Asie et de la zone Afrique-Caraïbes-Pacifique). Ils visent à moderniser les systèmes d’enseignement supérieur des pays partenaires ;

• Les alliances sectorielles sont des projets de coopération qui associent des acteurs impliqués dans la formation  professionnelle et qui visent à mettre en adéquation les offres de formation et les besoins en compétences du marché du travail ;

• Les plateformes d’e-communication : e-twinning (pour l’enseignement scolaire), EPALE (pour l’éducation des adultes) ...

Action Clé 3 : le soutien aux réformes politiques

Elle a pour but de renforcer les outils et les instruments déjà existants pour faciliter la mobilité de formation en Europe ou encore la coopération entre les pays participant au programme dans les domaines de l’éducation, de la formation et de la jeunesse.

L’action Jean Monnet et le volet Sport

La première vise à promouvoir l’excellence dans l’enseignement et la  recherche sur l’Union européenne dans le monde entier, tandis que  le second favorise la coopération dans le domaine du sport.

Renseignements

Agence Europe-Education-Formation France
25, quai des Chartrons
33080 Bordeaux Cedex
Tél. : 05 56 00 94 00
Fax : 05 56 00 94 80
Internet : www.agence-erasmus.fr - www.generation-erasmus.fr -
www.erasmusplus.fr