Studierende auf dem Gang einer Hochschule.

Les établissements allemands d'enseignement supérieur sont engagés dans un grand nombre de coopérations avec des établissements à l'étranger. Les conventions de coopération favorisent les échanges académiques, à travers la mobilité des étudiants et des enseignants, mais également à travers la mise en place de projets scientifiques communs. Or, il existe encore de grandes capacités pour élargir le nombre de nouvelles coopérations, dans tous les domaines scientifiques.

Les universités allemandes : des partenaires solides

L'Allemagne constitue l'un des lieux d'études et de recherche les plus attractifs au monde. Les établissements allemands d'enseignement supérieur sont des partenaires particulièrement reconnus pour leur potentiel d'innovation, leur ancrage dans la tradition et leur ouverture vers l'étranger.

Le paysage académique allemand présente des aspect extrêmement variés. On distingue trois principaux types d'établissements : les universités, les Fachhochschulen, établissements de recherche appliquée et les écoles d'art ou de musique (Kunsthochschule et Musikhochschule). La majorité de ces établissements fonctionnent sur fonds publiques et sont placés sous la tutelle des Länder. Plus d'informations sur le portail Hochschulkompass.de (en anglais).

Établir une coopération avec les universités allemandes en quatre étapes

Étape 1 : Définition des objectifs de la coopération par l'établissement étranger

Dès le début de la coopération, il est essentiel de définir précisément les objectifs poursuivis dans le cadre de la coopération

  • Quels sont les départements concernés ? Quels sont les domaines d'intérêt partagés par l'établissement allemand et l'établissement étranger ?
  • Quel niveau académique est concerné par l'échange (étudiants, chercheurs ou enseignants) ?
  • Quels sont les objectifs (par exemple augmenter le nombre d'étudiants et de chercheurs allemands au sein de l'institution partenaire ou réciproquement, étendre l'offre d'enseignements via les plates-formes en ligne proposées par les établissements allemands, développer des projets de recherche communs...)
  • Quelles sont les bases de coopération préexistantes ? Quels sont les contacts déjà établis ? Y a-t-il déjà eu des partenariats avec l'établissement, des visites ou des séjours d'étudiants, de chercheurs ou d'enseignants ?
  • Quelle est la durée de coopération envisagée ?

Dans un second temps, il convient d'avoir des échanges avec chaque établissement pour lequel un partenariat est envisagé et d'établir un projet de coopération commun.

Étape 2 : Identification de possibles partenaires en Allemagne

Il existe diverses possibilités de trouver un établissement partenaire. Par exemple en consultant les publications scientifiques de chercheurs allemands issus de votre domaine de recherche. Les contacter peut vous permettre d'établir un premier lien. Vous pouvez également solliciter d'anciens boursiers du DAAD ou d'anciens diplômés d'établissements allemands de votre université afin de rentrer en relation avec des universitaires allemands. Il existe enfin un certain nombre de moteurs de recherche :

 

  • Hochschulkompass: (en allemand et en anglais) : Informations et liens vers l'ensemble des établissements d'enseignement supérieur, publics ou reconnus par l'État allemand. Informations sur les cursus d'études, la recherche et les coopérations internationales.
  • Research Explorer (en allemand et en anglais) : Base de données de la DFG (Deutsche Forschungsgemeinschaft) et du DAAD (Office allemand d'échanges universitaires), établie en partenariat avec la HRK (Hochschulrektorenkonferenz). Elle recense près de 23 000 établissements allemands d'enseignement supérieur et de centres extra-universitaires de recherche.
  • Study in Germany: (en allemand et en anglais) : Portail du DAAD et du ministère fédéral de l’enseignement supérieur et de la recherche (BMBF. Il contient des informations sur les cursus d’études. Il s’adresse aux étudiants étrangers.
  • Research in Germany : Informations sur le soutien à la recherche et l’innovation en Allemagne. Le site offre un arperçu de l’organisation de la recherche en Allemagne et des possibilités de financements dans ce domaine.

Étape 3 : Prise de contact avec les universités allemandes

  1. Identifier la personne en charge des relations internationales, les enseignants-chercheurs avec lesquels une coopération est envisagée ou le doyen de la faculté concernée.
  2. Rédiger un courriel en anglais ou en allemand, en présentant votre établissement, votre intérêt à établir un partenariat avec l‘établissement allemand et l’objectif recherché.
  3. Entretenir régulièrement le contact afin d’établir plus précisément les lignes directrices de la future collaboration.

Étape 4 : Trouver des programmes de financement

Le DAAD offre un nombre important de possibilités d’établir des coopérations entre des établissements d’enseignement allemands et étrangers et ainsi que des fonds de soutien. Ce soutien porte soit sur la mobilité individuelle, soit sur le financement du projet scientifique. Dans ce dernier cas, le soutien du DAAD va, en règle général, aux établissements allemands porteurs du projet.

Plus de renseignements sur la base de données de financements de projets du DAAD (en allemand).